Institutions et financements

Nietzsche Source a bénéficié du soutien des institutions suivantes :

cnrsLe Centre National de la Recherche Scientifique a soutenu Nietzsche Source en personnel, locaux et équipement dès 1999 à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (CNRS-ENS, Paris) puis, de 2008 à 2011, à la Maison Française d’Oxford (CNRS-MAEE, Oxford). Le CNRS a également accordé au projet deux financements dans le cadre des programmes “Aides à Projet Nouveau” (2000, directeur : Paolo D’Iorio) et “GIS Sciences de la cognition” (1998-1999, co-direction : Paolo D’Iorio et Bill Turner) ainsi que dans le cadre de son programme thématique “Archives de la création” (1998-1999, directeur : Daniel Ferrer).

EULa Commission Européenne a financé de 2007 à 2009, via le programme eContentplus, le projet Discovery – Digital Semantic Corpora for Virtual Research in Philosophy associant six partenaires institutionnels sous la coordination de Paolo D’Iorio et le projet Agora — Scholarly Open Access Research in European Philosophy — de 2011 à 2013.

weimarLa Fondation des Classiques de Weimar, l’une des institutions culturelles allemandes les plus importantes, a signé une convention avec l’Association HyperNietzsche pour la numérisation et la diffusion sur internet de l’ensemble des documents relatifs à la vie et à l’œuvre de Nietzsche conservés à Weimar. Cet accord sans précédent concerne les manuscrits, la correspondance, les documents biographiques, les premières éditions des œuvres ainsi que les ouvrages appartenant à la bibliothèque personnelle de Nietzsche. L’objectif commun de la Fondation et de Nietzsche Source est à la fois de soutenir la recherche et de valoriser les matériaux d’archive.

dfgLa Deutsche Forschungsgemeinschaft a financé le projet HyperNietzsche. Pilotedition für das Modell eines netzbasierten geisteswissenschaftlichen Editions-, Kommunikations- und Forschungshypertextes, sous la direction de Günter Abel, TU Berlin, et de Paolo D’Iorio (2002-2004 et 2006-2007).

avhLa Fondation Alexander von Humboldt et le Ministère Fédéral Allemand de l’Enseignement et de la Recherche ont décerné à Paolo D’Iorio et à son projet HyperNietzsche – Modell eines netzbasierten geisteswissenschaftlichen Editions-, Kommunikations- und Forschungshypertextes le prix Sofja Kovalevskaja “pour jeunes scientifiques et chercheurs d’exception”. Le projet a été mené à bien de 2001 à 2004 par un groupe de recherche de l’Université de Munich (LMU, hôte scientifique Hans Walter Gabler).

aciLe Ministère Français de la Recherche a financé de 2001 à 2003, au titre d’une Action Concertée Incitative Jeunes Chercheurs, le projetHyperNietzsche dirigé par Paolo D’Iorio.
Nietzsche Source est le projet pilote de deux actions de coordination au niveau européen :

cost2006-2010 COST Action A32, Open Scholarly Communities on the Web, 15 pays européens participants (Paolo D’Iorio, initiateur et directeur jusqu’en août 2008).
hl2004-2007 Groupement de Recherche Européen (GDREplus), Hyper-Learning. Modèles ouverts de recherche et d’enseignement sur Internet, 29 partenaires originaires de 9 pays européens (directeur : Paolo D’Iorio).