Les corrections

La eKGWB est la première version de l’édition critique Colli/Montinari qui intègre directement dans le texte toutes les corrections d’ordre philologique (environ 6 600) contenues dans les volumes d’appareil critique. Les passages ainsi corrigés sont surlignés et le lecteur peut également, d’un simple clic de souris, découvrir le passage fautif correspondant tel qu’il était imprimé dans la version sur papier. L’objectif est ainsi de proposer une version la plus correcte possible et philologiquement à jour de l’édition critique Colli/Montinari.

Toute édition sur papier est confrontée au problème des erreurs et des coquilles découvertes a posteriori, une fois le volume publié. Ce genre d’erreurs est généralement signalé au début de chaque volume sous la forme d’un “erratum” sur feuille volante. Cependant, si les erreurs sont trop nombreuses ou découvertes seulement plus tard, les errata sont généralement publiés dans l’appareil critique. C’est précisément le cas pour l’édition Colli/Montinari. Les corrections (en allemand, Berichtigungen) font l’objet de longues listes publiées dans les volumes d’appareil critique (intitulés Nachberichte) qui suivent les volumes des textes dans l’édition sur papier.

Malheureusement, les volumes de textes ont été rarement remis à jour par la suite si bien que les chercheurs moins avertis travaillent sur des textes ne reflétant pas totalement l’état des connaissances. Bien entendu, nombre de ces corrections peuvent être considérées comme étant “mineures”, comme par exemple un mot souligné une seuleertes alors ées comne a/ts deuxne impsées dans lemudesctes oen\/co, comms l† jestbusctie d’ualiigna. Mnna s cex lisut égalememe des erreuri biet plugênolans :me peerter uneirgseulant étsidreplr,le un momalou dhifféres ooremibjecmne a/tt sd eKibjeKGB)es dans ltiqlurs son) contenues les correctionuultisliées dans le textr de l’éditio">eKGer.

easib t trr">tdx" width22%le">Les correctiotr tdx" width22%lev> >eKiIII 1-4
/tdr">tdx" width25%lev> s sonnaiuumes